Guide : Trouvez la fixation adaptée à votre chantier ! 🔍 🔩

Nous proposons sur notre site plusieurs systèmes de fixation différents : goujon d’ancrage, vis, chevilles ou encore scellement chimique. Il n’est pas toujours évident de faire le bon choix et d’adapter son achat à son besoin. C’est pourquoi nous allons détailler les différentes caractéristiques de chaque élément à travers plusieurs questions.

Pour choisir un système de fixation parmi ceux proposés, il faut vous poser des questions essentielles :
  • Quel est mon besoin ?



    Il faut déterminer dans un premier temps le besoin précis. Quel est l’élément à fixer ? Quelles sont les dimensions nécessaires pour fixer cet élément ? Quel sera le poids de la charge appliquée sur mon système ?
    Grâce aux premières réponses apportées ici, vous éliminez déjà certaines catégories de fixation. Par exemple, vous n’allez pas prendre des

    vis béton

    d’un diamètre de 5mm pour fixer une charge supérieure à 50 kgs.
  • Quel est le support de fixation ?



    Cette question est primordiale car elle vous permettra d’effectuer un travail de qualité ou non. Vous pourrez en effet facilement endommager votre support de fixation si vous ne choisissez pas le bon élément. Béton fissuré, béton non fissuré ou encore parpaing, chaque support possède son système de fixation prédestiné. Nous détaillerons ce point un peu plus tard.
  • Quelles sont les contraintes extérieures ?



    L’environnement extérieur peut jouer un rôle sur vos fixations. Ce terme regroupe notamment les contraintes réglementaires, les contraintes atmosphériques ou encore l’espace disponible pour effectuer la fixation.
Les réponses à toutes ces questions pourront vous permettre de vous orienter vers le bon élément. Si malgré tout un doute persiste, n’hésitez pas à nous contacter.
Goujon d'ancrage


Un goujon d’ancrage se compose

d’une pointe de centrage et d’un chanfrein

pour faciliter le montage. Il y a ensuite une bague en acier qui pourra s’agrandir pour permettre une expansion supplémentaire. Enfin on retrouve la tige filetée avec une rondelle et un écrou.

Pour l’utiliser, il faut dans un premier temps perçer le support avec un perforateur par exemple, puis insérer le goujon. Une fois celui-ci inséré, le fait de visser la partie haute va étendre la partie expansible ce qui va permettre au goujon de s’ancrer dans le support.

Le goujon d’ancrage peut être conseillé pour la fixation de garde-corps ou même pour les charpentiers. Il est en effet très efficace pour des charges lourdes. L’utilisation d’un goujon d’ancrage de diamètre 16mm peut supporter des charges de plusieurs centaines de kilos.
A la différence d’une fixation mécanique, le scellement chimique consiste à remplir le trou percé par une résine qui fera office de fixation pour le support.
Ce système présente plusieurs avantages :
  • Il est très résistant

    En effet, le fait de combler complètement le trou de perçage permet de solidifier l’ensemble; chose que ne fait pas une cheville.
  • Il supporte des charges lourdes

    De la même manière que les vis béton spéciales charges lourdes, il peut gérer des charges supérieures à 50 kgs.
  • Tous les supports de fixation peuvent recevoir un scellement chimique, que ce soit le béton, le parpaing ou encore l’enrobé.
La fixation par scellement chimique n’est pas difficile mais elle présente des étapes supplémentaires en comparaison avec une fixation classique. Reprenons chronologiquement les actions à effectuer :
  • 1 Percez le trou dans votre support, d’une longueur correspondant à votre tige.
  • 2 Nettoyez au mieux le trou effectué pour laisser le moins de résidus possible.
  • 3 Insérez votre produit de scellement chimique dans le trou nettoyé. Dans le cas où votre support serait creux, nous vous conseillons d’

    insérer un tamis avant l’injection du produit

    . Cela permettra ainsi au produit de se répandre de la meilleure des façons.
  • 4 Insérez ensuite votre tige filetée de façon lente en la tournant légèrement pour améliorer un peu plus la prise.
  • 5 Vous pouvez enfin fixer votre objet puis le serrer à l’aide de la

    rondelle et de l’écrou

    .
Il est important de préciser que le produit ne sèche pas instantanément. En effet, selon l'humidité de la pièce ou de l’environnement dans lequel vous vous trouvez, on peut attendre 1h pour que la résine soit bien sèche.
Chaque système de fixation disponible sur notre site peut correspondre à plusieurs supports différents. Par exemple, la fixation par scellement chimique est efficace sur des

supports pleins

comme le

béton

mais aussi sur des supports creux, comme le parpaing. On le préconise cependant pour les matériaux creux car il est plus adapté lorsque la résistance du support est incertaine. En effet, le scellement chimique peut s’adapter de façon plus simple à son environnement.

Si votre support est un matériau plein, nous vous conseillons particulièrement les goujons d’ancrage, les chevilles métalliques ou les vis spéciales béton. En effet, ces systèmes conviennent parfaitement à un support très solide et composé d’un seul type de matériau. Nos vis béton pour charges lourdes sont les plus résistantes pour ce support.

Enfin, les chevilles en nylon peuvent s’adapter à tout type de matériau mais pour une utilisation plus légère. Si la charge à fixer est faible, la cheville en nylon sera idéale, que ce soit sur du béton, du parpaing ou du placo.
En plus du type de support sur lequel vous avez besoin de travailler, il faut connaître la charge que

vos éléments de fixation vont supporter

. Il va permettre d’une part d’être un nouveau signe pour effectuer le bon choix de votre matériel, et d’autre part de choisir les dimensions de celui-ci.

Voici les types fixations qui sont conseillés en fonction du poids :
  • Chevilles nylon

    Moins de 20 kgs : Cheville en nylon

  • Chevilles mécaniques

    Entre 20 et 50 kgs : Cheville mécanique

  • Chevilles nylon

    Plus de 50 kgs : Goujon d’ancrage, scellement chimique ou vis béton

En plus de ce critère, le poids permet de déterminer le diamètre à choisir :
  • Fixation diamètre 3 à 5 mm

    Moins de 20 kgs : Diamètre entre 3 et 5mm

  • Fixation diamètre 6 à 8 mm

    Entre 20 et 50 kgs : Diamètre entre 6 et 8mm

  • Fixation diamètre plus de 10 mm

    Plus de 50 kgs : Diamètre à partir de 10mm

Ce critère n’est bien évidemment pas à prendre à la lettre. Je ne vais pas forcément avoir besoin d’une vis de diamètre 6mm si ma charge à fixer est de 21 kgs. Il pose en plus un problème de cohérence. En effet, quel élément dois-je choisir si je veux fixer une charge de 18kgs sur un mur en béton ?

La réponse n’est évidemment pas une cheville en nylon. Il faudra s’orienter vers la vis béton d’un plus petit diamètre, comme par exemple celle-ci.
Nos vis pour béton pour cadres ou nos vis pour béton pour charges lourdes présentent comme principal avantage de s’utiliser sans cheville. En effet, il suffit de les fixer directement dans le béton pour qu’elles soient opérationnelles.

La fixation de cet élément se réalise comme une vis classique :
  • 1 Percez un trou dans votre béton à l’aide d’un perforateur. Attention au diamètre du trou. Si celui-ci est trop petit : rien de grave, il suffit de l’agrandir un peu. En revanche, s'il est trop grand, le contact entre la vis béton et le matériau sera réduit et la résistance sera plus faible. Avec une résistance amoindrie, la charge à fixer ne devra pas être trop lourde sous peine de détériorer l’ensemble.
  • 2 Nettoyez le trou effectué pour laisser le moins de résidus possible.
  • 3 Vissez enfin votre vis dans l’emplacement. Vous pouvez terminer le vissage à l’aide d’une clé dans certains cas.
Cette vis béton peut

remplacer les chevilles à crampons avec vis ou les chevilles à frapper

. En plus de les remplacer, elle présente l’avantage par rapport à ces dernières de se visser même dans le creux. Par rapport aux chevilles à crampons avec vis, la vis béton offre un gain de temps important, comme montré dans les différentes étapes de fixations ci-dessus.

Pour une démonstration plus explicite, découvrez notre petit tuto spécial vis béton sur cette vidéo.
La classe d’un élément de fixation correspond en réalité à

sa résistance

. Cette classe est, pour la plupart, inscrite sur la tête du système. On la retrouve notamment sur les vis spéciales béton. Cette classe peut posséder les valeurs suivantes : 3,6 ; 4,6 ; 4,8 ; 5,6 ; 5,8 ; 6,8 ; 8,8 ; 9,8 ; 10,9 ; 12,9.

Chaque valeur va permettre de calculer deux choses : la résistance minimale à la rupture par traction du matériau, et le rapport entre la limite élastique minimale et la résistance à la rupture.

Prenons un exemple concret avec une vis ayant pour classe 8,8. Le premier chiffre, à savoir le 8, va nous permettre de calculer la résistance à la rupture. Pour cela, il suffit tout simplement de le multiplier par 100. On obtient alors 800 N/mm², où N représente le Newton.
Une fois cette résistance obtenue, que nous appellerons R, nous pouvons calculer la limite élastique en effectuant le calcul R multiplié par le second chiffre divisé par 10. Soit, dans notre exemple, 800 multiplié par 8 divisé par 10, qui nous donne 640 N/mm².

Grâce à la classe d’une de cet élément, nous pouvons donc estimer le poids que pourra supporter la vis lorsqu’elle sera en place. Et de façon assez logique, plus la classe du système est élevée, plus il pourra supporter une force importante.
L’acier galvanisé est un acier qui subit une galvanisation, c’est-à-dire un recouvrement d’une couche de zinc. On peut donc le trouver sous le nom d’acier zingué également.

L’acier inoxydable est quant à lui obtenu par ajout de chrome en fusion. Ce mélange de deux métaux rend le matériau

très résistant

. En effet, le chrome vient se mélanger complètement avec l’acier. Il ne s’agit pas d’une simple couche en surface, mais le mélange se fait en profondeur.

D’après ces deux définitions rapides, et d’après leurs noms, on peut en déduire que les deux aciers ont pour objectif de

lutter contre la corrosion et la détérioration

. Cependant, l’acier inoxydable aura une quasi assurance de sa non corrosion, contrairement à l’acier galvanisé qui pourra s'abîmer plus facilement. Et si celui-ci s'abîme, il commencera à rouiller. L’inconvénient de l’acier inoxydable, et qui s’explique facilement au vu de ses caractéristiques, est son prix.

On peut donc également préciser que chaque acier possède son domaine d’utilisation préférentiel. L’acier galvanisé sera très performant pour

l’outillage ou l’industrie mécanique

. L’acier inoxydable pourra quant à lui s’avérer utile pour

les toitures ou les bâtiments et la plomberie

. En d’autres termes, pour tous les types de travaux sensibles aux perturbations extérieures, et notamment à l’eau.
Les goujons, chevilles métalliques ou vis béton peuvent présenter des indications différentes de nos autres produits présents sur le site. En effet, nous pouvons par exemple voir le symbole CE sur certaines désignations. Ce symbole correspond à la “Conformité Européenne”. Cette indication signifie que le fabricant engage sa responsabilité sur le respect des normes de l’Union Européenne. Attention, il ne s’agit pas d’une certification mais bien d’une conformité aux règles.

Il peut se trouver sur nos produits 3 autres notions qui sont relatives à la certification CE :

  • Sans agrément

    Cette notion signifie que le produit en question ne dispose pas de cette certification CE. Cela ne veut pas dire qu’il est de mauvaise qualité pour autant.
  • Option 1

    L’option 1 correspond à la validation de la norme CE plus d’autres certifications et notamment la norme sismique.
  • Option 7

    L’option 7 correspond à la validation de la norme CE. Encore une fois, les produits avec option 7 ne sont pas forcément d’une plus mauvaise qualité que les produits avec option 1. Il se peut qu’ils n’aient tout simplement pas passé de test de certification.

Si la réponse à toutes ces questions ne vous a pas permis d’avancer dans votre achat ou votre projet, n’hésitez pas à nous contacter au 02 51 05 71 36 ou par mail. Merci pour votre lecture et bonne continuation sur notre site newleau.com

💡

Guide : Trouvez la fixation adaptée à votre chantier !

En savoir plus
Afficher en :

Articles 1-12 of 1006

par page
Par ordre décroissant
Afficher en :

Articles 1-12 of 1006

par page
Par ordre décroissant